07/2011 Conex complète son partenariat technologique avec Marseille Gyptis International (MGI), gestionnaire du CCS AP+ sur le port de Marseille-Fos

La collaboration entre Conex et MGI porte sur les procédures douanières à l’import. L’objectif est d’automatiser les traitements pour les clients de Conex, afin d’optimiser la validation des déclarations douanières.

Un partenariat stratégique

 

Conex et MGI entament cet été le développement de connecteurs pour faire communiquer les outils Conex de déclarations en douane utilisés par les chargeurs et transitaires, et le système d’informations AP+ du Port de Marseille.

 

« C’est un effort de collaboration important entre nos deux équipes de développement », précise Alban Gruson, président de Conex. « Les CCS doivent rester ouverts et communiquer avec tous ceux qui ont à traiter des questions douanières pour le compte des acteurs économiques ; il en va de la fluidité des échanges d’informations. C’est en partageant cette philosophie que Conex et MGI ont pu envisager cette collaboration stratégique et constructive. »

 

Un gain de temps immédiat pour les clients Conex

 

Le travail des opérateurs, les transitaires entre autres, sera facilité par la mise en place de cette passerelle informatique, totalement transparente à l’usage. Aujourd’hui, lorsqu’une marchandise arrive dans le port, elle doit être déchargée et c’est seulement à partir de ce moment-là que le port lui donne le statut VU A QUAI. La déclaration en douane ne peut pas être adressée à l’administration tant que ce statut n’est pas obtenu.

 

Grâce à ce partenariat, les informations entre la solution douane de CONEX et AP+ de MGI seront raccordées ; le statut portuaire « VU A QUAI » sera ainsi transmis immédiatement et permettra ainsi l’envoi automatique de la déclaration douanière