09/2013 - RipCurl prend la vague avec Conex


Quand Thierry Coudroy arrive chez RipCurl pour diriger le service Douane, l’une de ses premières décisions est d’équiper les déclarants en douane de la solution informatique Conex. De la fin des quotas textiles à l’obtention du statut d’Opérateur Economique Agréé en 2012, c’est une décennie d’histoire douanière que Conex a partagée avec RipCurl…

 

 Ripcurl-01La marque australienne dédiée aux sports de glisse, a installé son siège européen à Hossegor dans les Landes : c’est ici, dans un paradis du surf, que le service Douanier traite tous les flux d’import et export pour l’ensemble du continent européen et tout le bassin méditerranéen. Et c’est avec Conex que sont gérés l’établissement et la transmission électronique de toutes les déclarations douanières import/export chez RipCurl Europe.

 

Et cela, sans discontinuer depuis 2002, alors que les échanges commerciaux mondiaux de tissus et de vêtements étaient encore soumis aux quotas d’importation et que le service Douanes de RipCurl devaient aussi contrôler ses contingents asiatiques.

 

«Nous distribuons et expédions nos produits sur toute l’Union Européenne, et dans des pays extra-communautaires comme la Suisse, la Russie, l’Ukraine ou le Maghreb » explique Thierry Coudroy, responsable Douane chez RipCurl. « Des arrivages qui nous viennent surtout d’Asie. »


Aussi, puisqu’une grande partie des produits qui arrivent en France par le port du Havre ne font qu’un passage bref par les entrepôts de RipCurl Europe avant d’être réexpédiés dans les magasins au-delà des frontières, RipCurl a obtenu de l’Administration française l’exonération des droits de douane français sur ces marchandises. Une procédure fiscale avantageuse et de plein droit, mais qui demande une précision et une rigueur sans faille …

 

 

DELTApass via conex, l’allié du changement


 

Conex permet au service Douane de RipCurl de passer tous les changements de cap, qu’ils soient provoqués (croissance de l’activité, organisation commerciale…) ou subis du fait des changements de l’environnement réglementaire (après la fin des quotas en 2005, c’est DELTA – la dématérialisation des déclarations douanières – puis l’OEA qui ont ainsi fait évoluer les rapports de RipCurl avec la Douane).

 

« La veille réglementaire organisée par Conex au sein de son Encyclopédie Douanière, que nous recevons chaque matin, sous forme d’alertes, triées, analysées et commentées, est très précieuse », constate Thierry Coudroy. « Cela n’a rien à voir avec la lecture du Journal Officiel qu’on faisait avant. On est assuré de comprendre les modifications de la Loi et son impact sur notre activité, et de l’appliquer correctement. »


RipCurl bénéficie d’une procédure de dédouanement à domicile, les produits sont acheminés par un document de transit depuis le Port du Havre et le dédouanement se fait dans son entrepôt de Saint-Geours de Maremne, relevant du bureau de Douane de Bayonne.

 

Dernière étape en date, juin 2012, quand RipCurl reçoit l’agrément d’Opérateur économique agréé – OEA, au terme d’une procédure engagée quelques mois auparavant. Un agrément que la Douane lui a accordé d’autant plus vite que l‘entrepôt refait à neuf en 2009 répond aux derniers cris de l’exigence en matière de contrôle sécuritaire. Depuis lors, les contrôles du bureau de Douane se sont déjà espacés, RipCurl s’engageant à assurer des procédures d’auto-contrôle comme l’y amène son statut d’OEA.

 

« Conex apporte des solutions métier complètes à RipCurl. DELTApass via conex permet le traitement des procédures douanières et la transmission électronique des données dans le cadre des échanges avec les administrations douanières. Le module de Gestion d’entrepôt Conex offre une gestion optimale de l’entrepôt sous douane afin d’utiliser le plus pertinemment possible la réglementation douanière », conclut Alban Gruson, PDG de Conex.

 


 

logo-pdf   Lire le communiqué en PDF

 

Contacts - Relations presse

Agence C3M - Tél. : 01 47 34 01 15

Michelle Amiard - Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Laurence DELVAL - Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.