conex-et-vous-bandeau-newsletter

Novembre 2020

EDITO CONEX

Dans cette rentrée qui nous sollicite sur tous les fronts, il y a quand même un sujet que nous pouvons anticiper, c’est l’arrivée du Brexit… Depuis le temps qu’on en parle, et même s’il reste beaucoup de questions en suspens dans les négociations avec l’Union européenne, une chose est sûre : les acteurs privés vont devoir s’habituer à établir de nouvelles déclarations.
Dès le 1er janvier 2021, une déclaration de sûreté/sécurité pour les marchandises venant du Royaume-Uni à destination du territoire de l’Union européenne devra être réalisée. Nous vous invitons à vérifier rapidement que vous êtes prêts à gérer ce tournant qui nous fera vivre d’autres relations avec nos cousins les anglais et à vous mettre rapidement en conformité, le compte à rebours arrive bientôt au bout ! Le 1er janvier sera aussi le retour des formalités douanières avec le Royaume-Uni… CONEX vous dit tout ce qu’il faut savoir pour être opérationnel au 1er janvier ! Ne manquez pas nos WEBINAIRES ?

Inscrivez-vous à notre newsletter !

En renseignant votre Email, vous acceptez de recevoir nos derniers articles par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité

BREXIT

 

ICS Post-Brexit, Conex propose sa solution
SAFE via CONEX™ ICS
comme guichet unique européen


Le compte à rebours a … Au 1er janvier 2021, pour toutes les marchandises en provenance du Royaume-Uni et arrivant sur le sol européen, les opérateurs sont tenus d’établir une déclaration de sûreté/sécurité. Cette Déclaration Sommaire d’Entrée ou Entry Summary Declaration (ENS) entre dans le cadre du règlement européen Import Control System (ICS).  La solution SAFE via conex™ICS constitue votre guichet unique Sûreté/Sécurité : elle est connectée en direct à l’ensemble des serveurs des administrations européennes grâce à nos compétences réglementaires, techniques et technologiques. C’est la solution pour vous simplifier l’ICS Post-Brexit en toute sécurité, quel que soit le premier point d’entrée en Europe. 

France : BREXIT frontière intelligenteFrontière Intelligente, lancement au 1er janvier pour DELTA G, T et ICS

Toutes les équipes Conex sont sur le pont depuis de nombreux mois pour anticiper les changements liés au Brexit et faciliter vos échanges. Le retour des formalités douanières avec le Royaume-Uni sera bien effectif au 1er janvier 2021 quelle que soit l’issue des négociations… L’offre CONEX est prête à communiquer avec le SI BREXIT pour vos opérations douanières françaises, de transit et ICS (Import Control System), ET VOUS ?

Découvrez tous les détails en 2 mns chrono, en VIDÉO !

Envie d’en savoir plus ? inscrivez-vous à notre WEBINAIRE Frontière intelligente via conex™. Je m’inscris !

 BREXIT flux douaniers

Facilitez vos échanges douaniers des deux côtés du Channel

CHANNELpass via conex™ vous permet de gérer dans des processus totalement optimisés les flux douaniers de France, Royaume-Uni et Belgique en parfaite conformité avec les douanes locales. Faites la part belle à l’automatisation de vos process déclaratifs des deux côtés du Channel et envisagez le traitement de vos déclarations françaises, belges et ou britanniques à partir d’un emplacement unique.

commercial@conex.net

BREXIT DOUANEBrexit, le bout du tunnel ?

C’est un cycle sans fin.

Depuis l’annonce de la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne à la suite du référendum de 2016, quatre ans ont passé. Le Brexit rentrera en vigueur le 1er janvier 2021, le temps presse et la fin d’année va s’avérer cruciale. 

Alors où en est-on vraiment ?

Les chefs d’Etat et de gouvernement de l’UE se sont réunis les 15 et 16 octobre lors du sommet européen pour évaluer l’avancée des discussions et éventuellement donner leur feu vert pour ouvrir un dernier round de négociations. Malgré la menace britannique de ne pas respecter le traité de retrait et la procédure d’infraction engagée par la Commission contre le Royaume-Uni le 1er octobre, certains diplomates européens osent encore évoquer une dynamique de négociation «positive».

LIRE L’ARTICLE