INCOTERMS

 

Utilité des Incoterms®

 

    • INCOTERMS® : Contraction "d'INternational COmmercial TERMS", les Incoterms déterminent les obligations réciproques du vendeur et de l'acheteur dans le cadre d'un contrat d'achat/vente international.
    • Les Incoterms précisent les responsabilités respectives mais ne définissent pas le moment où est transférée la propriété.
    • Les Incoterms fixent le partage des coûts et fixent la division des risques.

Présentation douanière des Incoterms®

  

  • 4 caractères alphanumériques dont :
  • 3 lettres reprenant la règle Incoterms retenue au contrat.
  • 1 chiffre localisant le contrat de transport :
      • 1 : endroit situé en France.
      • 2 : endroit situé dans un autre état membre de l'Union Européenne.
      • 3 : endroit situé en dehors de l'Union Européenne

Les Incoterms® 2010 : deux groupes distincts

  

Les Incoterms® 2010 tiennent compte de l'évolution des pratiques du commerce international, de l'émergence des questions sécuritaires (attaques du 11 septembre) et de l'adoption du cadre Safe (normes en matière de sécurisation et facilitation des échanges).

On retrouve 11 Incoterms classés dans 2 groupes distincts :

- Les règles liées à tous les modes de transport : EXW - FCA - CPT - CIP - DAT - DAP - DDP
- Les règles applicables au transport maritime et au transport par voies fluviales : FAS - FOB - CFR - CIF

 

 

1. Règles applicables à tout mode de transport :

   

  • EXW : Le vendeur a rempli son obligation de livraison quand la marchandise est mise à disposition dans son établissement (atelier, usine, entrepôt, etc.). L'acheteur supporte tous les frais et risques inhérents à l'acheminement des marchandises de l'établissement du vendeur à la destination souhaitée. Le vendeur n'a pas à charger la marchandise sur un quelconque véhicule d'enlèvement. Ce terme représente l'obligation minimale du vendeur.
    A utiliser essentiellement dans les échanges nationaux.

 

  • FCA : Le vendeur a rempli son obligation de livraison quand il a remis la marchandise, dédouanée à l'exportation, au transporteur désigné par l'acheteur au point convenu. L'acheteur choisit le mode de transport et le transporteur. L'acheteur paye le transport principal. Le transfert des frais et risques intervient au moment où le transporteur prend en charge la marchandise.

 

  • CPT : Le vendeur choisit le mode de transport et paye le fret pour le transport de la marchandise jusqu'à la destination convenue. Il dédouane la marchandise à l'exportation. Quand la marchandise est remise au transporteur principal, les risques sont transférés du vendeur à l'acheteur.

 

  • CIP : Le vendeur a les mêmes obligations qu'en CPT, mais il doit en plus fournir une assurance contre le risque de perte ou de dommage que peut courir la marchandise au cours du transport. Le vendeur dédouane la marchandise à l'exportation.

 

  • DAT : Le vendeur à dûment livré dés lors que les marchandises sont mises à disposition de l'acheteur au terminal désigné dans le port ou au lieu de destination convenu.
    Le vendeur assume les risques liés à l'acheminement des marchandises et au déchargement au terminal du port ou au lieu de destination convenu.

 

  • DAP : Le vendeur doit livrer les marchandises en les mettant à la disposition de l'acheteur sur le moyen de transport arrivant prêtes pour être déchargées à l'endroit convenu, si spécifié, au lieu de destination convenu à la date ou dans les délais convenus. Le vendeur assume les risques liés à l'acheminement des marchandises jusqu'au lieu de destination.

 

  • DDP : A l'inverse du terme EXW à l'usine, ce terme désigne l'obligation maximum du vendeur. Le vendeur fait tout, y compris le dédouanement à l'import et le paiement des droits et taxes exigibles. Le transfert des frais et risques se fait à la livraison chez l'acheteur. Le déchargement incombe en frais et risques à l'acheteur.

 

2. Règles applicables au transport maritime et au transport par voies fluviales :

  

  • FAS : Le vendeur a rempli son obligation de livraison quand la marchandise a été placée le long du navire, sur le quai au port d'embarquement convenu. L'acheteur doit supporter tous les frais et risques de perte, de dommage que peut courir la marchandise. Le terme FAS impose au vendeur l'obligation de dédouaner la marchandise à l'exportation.

 

  • FOB : Le vendeur a rempli son obligation de livraison quand la marchandise est placée à bord du navire au port d'embarquement désigné. Le vendeur dédouane la marchandise à l'exportation. L'acheteur choisit le navire et paye le frêt maritime. Le transfert des risques s'effectue lorsque les marchandises sont à bord du navire. A partir de ce moment, l'acheteur doit supporter tous les frais.

 

  • CFR : Le vendeur doit choisir le navire et payer les frais et le frêt nécessaires pour acheminer la marchandise au port de destination désigné. Les formalités d'exportation incombent au vendeur. Le transfert des riques s'effectue au moment où les marchandises sont mises à bord du navire.

 

  • CIF : Le vendeur a les mêmes obligations qu'en CFR mais il doit en plus fournir une assurance maritime contre le risque de perte ou de dommage de la marchandise au cours du transport. Les formalités d'exportation incombent au vendeur. La marchandise voyage, sur le transport maritime ou fluvial, aux risques et périls de l'acheteur. Le transfert des risques s'effectue au moment où les marchandises sont mises à bord du navire.

 

Une distinction essentielle (Départ/arrivée)

  

7 Incoterms multimodaux et 4 Incoterms maritimes

Les ventes au départ (VD) avec 8 Incoterms : Sur le transport principal, la marchandise voyage aux risques et périls de l'acheteur.

  • Incoterms multimodaux – vente au départ : EXW / FCA / CPT / CIP
  •  Incoterms maritimes – vente au départ : FAS / FOB / CFR / CIF

 Les ventes à l'arrivée (VA) avec 3 Incoterms : Sur le transport principal, la marchandise voyage aux risques et périls du vendeur.

  • Incoterms multimodaux – vente à l'arrivée : DAT / DAP / DDP

 

Des Incoterms® 2000 à 2010

  • La règle Incoterms DEQ est remplacée par le DAT.
  • Les Incoterms DAF / DES / DDU sont remplacés par le DAP. 

 

VIDEOS

 


Ils tiennent compte de l'évolution des pratiques du commerce international, de l'émergence des questions sécuritaires

(attaques du 11 septembre) et de l'adoption du cadre Safe (normes en matière de sécurisation et facilitation des échanges.

 

Découvrez l'avis d'un expert en vidéo

(Source : lemoci.com Michel Abgrall-LevyConsultant et formateur en Transport et Logistiqueà l'international ) :

 

incoterms-videos

playPourquoi le vendeur doit il privilégier le DAP ?

 

playQuel incoterm utiliser, notamment avec un Credoc ?

 

playPourquoi l’acheteur doit-il préférer FCA à FOB ?

 

playFCA permet-il de couvrir le risque sur la marchandise ?

 

playPourquoi déconseiller CIP et CPT ?